Accompagnement occupationnel et observation


Rue du Parc 67
2300 La Chaux-de-Fonds
Tél. +41(0)79 477.44.49
pointrencontre@sombaille.ch


Horaires

Toutes les semaines :
Mercredi : 14h00 – 17h00
Une semaine sur deux :
Vendredi et dimanche : 17h00 – 19h00
Samedi : 09h00 – 18h00


Brochure

Téléchargement
Voir le document complet

Ouverture

Téléchargement
Voir le document complet

FICHE SIGNALÉTIQUE

Lieu le Point Rencontre réside à rue du Parc 67, 2300 La Chaux-de-Fonds.
Public selon indication de l’Office de Protection de l’Enfant, tout mineur.
Mission cette prestation vise à offrir un lieu et un accompagnement dans les situations où un enfant et son parent rencontrent des difficultés à maintenir un contact entre eux.
Type de suivi ambulatoire.
Capacité d’accueil 20 familles en Point Rencontre et 35 familles en Point Echange.
Équipe éducative composée de deux intervenants formés spécifiquement à ce type d’accompagnement, intervenant en collaboration avec un responsable d’équipe et la direction pédagogique.

Portrait

Lors de séparations, il arrive que le droit de visite de l’un des parents ne puisse s’effectuer pour diverses raisons, par exemple : situations conflictuelles, pas d’endroits pour voir ou recevoir les enfants, etc. Dans ce cas et sur mandat de l’Office de Protection de l’Enfant, l’institution peut fonctionner comme intermédiaire soit pour permettre le passage des enfants entre leurs parents dans de bonnes conditions (« Point Echange »), soit pour que le droit de visite puisse s’exercer dans un lieu neutre et sécurisant (« Point Rencontre »).

Le Point Rencontre est donc :

  • un lieu de passage neutre pour l’enfant entre le parent gardien et le parent visiteur ;
  • un lieu neutre où les visites peuvent se dérouler dans un cadre sécurisant ;
  • un lieu garantissant la présence d’une tierce personne professionnelle ;
  • dans certains cas, un lieu d’observation ;

C’est un lieu d’accueil et un accompagnement favorisant le maintien ou la reprise de la relation entre un enfant et le parent avec lequel il ne vit pas au quotidien.

La mise en place

L’objectif est de permettre la reprise ou le maintien d’un contact entre l’enfant et chacun de ses parents.

Le « Point Rencontre » est une mesure provisoire offrant un lieu de transition où se prépare l’avenir afin que les relations reprennent, évoluent et changent, de manière à ce que des rencontres sans intermédiaire soient un jour possibles entre l’enfant et ses parents.

Sauf exception, ce qui s’y vit reste d’ordre privé et maintenu confidentiel.

La mise en place et l’organisation du « Point Rencontre » se fait toujours par l’intermédiaire d’un assistant social de l’Office de Protection de l’Enfant : soit sur un mandat de justice, soit en accord avec les parents.

L’assistant social confirme par écrit à la famille et au « Point Rencontre » le planning et l’horaire des visites.

Il transmet à l’institution toutes les informations nécessaires.

Le déroulement

Les rencontres entre l’enfant et son parent reposent sur le respect de quelques règles fondamentales :

  • le temps de visite appartient à l’enfant et à la personne qui vient le rencontrer. Sauf accord préalable, aucun autre accompagnant n’est accepté ;
  • les conditions de l’accompagnement de la visite sont laissées à l’appréciation des intervenants du «Point Rencontre» ;
  • à l’arrivée, l’enfant est confié aux professionnels et le parent gardien devra quitter les lieux ;
  • le parent visiteur arrive un quart d’heure plus tard. Il doit lui aussi respecter les horaires établis et quitter les lieux à l’heure prévue ;
  • toute forme de violence, d’agression physique et/ou verbale est prohibée ;
  • les vidéos et autres enregistrements ne sont pas autorisés ;
  • il appartient à tout utilisateur de préserver l’ordre et la tranquillité du «Point Rencontre»;

Les intervenants du Point Rencontre

L’encadrement du « Point Rencontre » est assuré par des professionnels spécialement formés à ce type d’accueil. Ils sont soumis au devoir de discrétion.

Ils veillent à ce que l’enfant et son parent visiteur puissent se rencontrer et, si nécessaire, les soutiennent dans cette démarche.

Les intervenants peuvent proposer à l’assistant social d’apporter des modifications aux conditions des visites.

Les services placeurs

Les demandes sont toujours effectuées par l’intermédiaire de l’Office de Protection de l’Enfant.

L’assistant social

  • indique la mise en place de la mesure ;
  • vérifie régulièrement l’évolution de la mesure et son adéquation ;.